top of page

Les différentes aides de l'Etat pour les entrepreneurs


Lancer son entreprise, devenir maître de nous-même et vivre d’un métier qui nous passionne est une chose. Toutefois, il est vrai que faire fonctionner son entreprise requiert souvent un investissement financier.

Cela peut être une source de stress pour beaucoup d’entrepreneurs: le fait de faire plus de dépenses que de profits ou de se retrouver endettés sur le long terme.


Ne vous inquiétez pas, en France il existe plusieurs dispositifs mis en place par l’Etat pour soutenir les entrepreneurs et favoriser à la création et le développement des entreprises.


Ainsi je vais vous présenter quelques principales aides:


  • L’Aide à la création d’entreprise (ACRE): Elle vise à accorder une exonération partielle des charges sociales pendant les premiers mois d’activités des nouveaux entrepreneurs ou repreneurs d’entreprise.


  • Le Prêt à la création d’entreprise (PCE): Mis en place par BPI France, c’est un prêt dont peuvent bénéficier les entrepreneurs lorsqu’ils sont en phase de création de leur entreprise. C’est un prêt à 0 taux, sans garantie ni caution dont le montant peut aller de 2000 à 7000 euros.


  • Le régime micro-entrepreneur: C’est un régime simplifié qui permet de faire bénéficier aux entrepreneurs des allègements administratifs et fiscaux lors du lancement de leur activité.


  • La Bourse French Tech: lancée en partenariat avec BPI France, cette aide financière est destinée aux start-ups du secteur technologique afin de faciliter le lancement des entreprises innovantes. Seulement les jeunes entreprises et entrepreneurs peuvent en bénéficier.


  • Le crédit d’impôt recherche (CIR): permet aux entreprises de déduire une partie de leurs impôts sur leurs dépenses en recherche et développement. Le montant de cette aide peut varier selon votre localisation géographique.


  • Crédit d’impôt innovation (CII): Seules les PME sont éligibles. Cette aide vise à aider les PME qui font des dépenses d’innovation en leur offrant un crédit d’impôt.


  • Les subventions régionales: chaque région en France propose ses propres dispositifs de soutien aux entreprises. Renseignez vous auprès du site internet de votre région ou dans votre mairie.


  • L’Aide à l’embauche: pour lutter contre le chômage et encourager les entreprises à recruter davantage de personnes (apprentis, CDI, CDD etc.), l’Etat peut vous offrir une aide financière temporaire pour payer vos salariés.


  • CCI (Chambres de Commerce et d’Industrie) et BPI France: ce sont des organismes qui propose aides et accompagnement aux entrepreneurs dans leurs démarches.


  • Allègements fiscaux et sociales pour les entreprises innovantes: une entreprise qui investit dans la recherche et le développement et qui possède le statut de jeune entreprise innovante (JEI) peut bénéficier d’une exonération fiscale et sociale sur ses investissements.



Il est fort possible que vous soyez éligibles à l’une ou plusieurs de ces aides financières! N’attendez-pas pour vous renseigner et tenter d’en bénéficier.

Si vous avez besoin d’aide et de conseils supplémentaires propres à votre entreprise, nous serons ravies de vous aider chez Lys Conseil.


Comentários


bottom of page